Les questions à se poser avant de choisir son placement financier

Pas de commentaire

Placer son argent est une opération qui demande une réflexion préalable. On ne souscrit pas une assurance vie, un livret A ou un PEA avec les mêmes objectifs. Voici une check liste des questions à vous poser avant de vous décider.

Quand aurez-vous besoin de l’argent placé ?

Votre horizon de placement est un critère fondamental à définir : l’argent doit-il être disponible à court terme ? Optez pour un compte sur livret (livret A, livret développement durable – LDD, etc.). Vous épargnez à moyen ou long terme en vue d’un placement immobilier ou de votre retraite ? L’assurance vie, un plan d’épargne en actions (PEA), un plan d’épargne logement (PEL) son plus indiqués.

Quel est votre objectif ?

Certains placements sont destinés à des investissements précis, comme une acquisition immobilière (le PEL), ou la retraite (le PER).
D’autres sont mixtes et vous laissent plusieurs choix à la sortie : l’assurance vie, le PEA, les investissements en bourse…

Avez-vous besoin que l’argent soit disponible ?

C’est possible avec les compte sur livret (livret A, livret développement durable), les assurances vie, mais pas avec le PEL ou le Plan d’Epargne Retraite). Avec ces derniers, vous ne pourrez pas retirer l’argent avant l’échéance, sauf cas exceptionnels pour le PER (décès du conjoint, invalidité , surendettement, expiration des droits au chômage, liquidation judiciaire, achat de sa résidence principale).

Quelle est la fiscalité du placement ?

Certains livrets d’épargne ne sont pas fiscalisés (livret A, LDD, livrets d’épargne populaire…). Mais la majorité des autres placements est soumise à l’impôt et aux cotisations sociales. Renseignez-vous sur la fiscalité du placement que vous envisagez.

Sous quelle forme souhaitez-vous retirer votre épargne ?

Si vous souhaitez disposer d’un capital à la sortie, les comptes sur livret, l’assurance vie, les Sicav, PEA, et PEL sont des possibilités.
Vous préférez une rente qui vous sera versée à intervalle réguliers? L’assurance vie et le PER offrent cette possibilité.