Contrat en euros ou unités de compte ?

Pas de commentaire

Quand on choisit une assurance vie, deux types de contrats sont proposés au souscripteur : les assurances vie en euros et celles en unités de compte. Quelles sont les différences entre les deux et comment choisir celle qui correspond le mieux à votre situation patrimoniale ?

Le point sur ces deux investissements très différents.

Les contrats en euros : un rendement garanti mais limité

Un contrat en euros propose un support unique d’investissement : le fonds en euros (qu’on appelle aussi fonds général, actif général ou fonds garanti). Au sein de ce fonds les sommes sont investies par l’assureur sur des titres sans risque (des obligations essentiellement).

Un taux minimum de rémunération de l’épargne est garanti chaque année par l’assureur.

Au terme de votre contrat, vous récupérez la totalité des sommes versées, nettes de frais. Vous récupérez aussi les intérêts produits par votre épargne. Le rendement annuel a tendance à baisser ces dernières années, mais reste supérieur à celui de livrets d’épargne classique comme le livret A.

Les intérêts vous sont acquis chaque année. Ils viennent s’ajouter au montant de votre épargne, c’est ce qu’on appelle la capitalisation des intérêts. Ces intérêts se mettent alors à produire eux même des intérêts.
 

Les unités de compte : risqué mais potentiellement plus rémunérateur

Le capital déposé sur votre assurance vie est investi sur les marchés boursiers dans des OPCVM (sicav et FCP) ainsi que des SCPI (des fonds qui investissement spécifiquement dans l’immobilier).

Vous avez la possibilité de diversifier vos investissements en choisissant différents supports. Vous pouvez ainsi diluer le risque, en panachant les rendements et niveaux de risque selon vos attentes.

Ces supports sont risqués, leur valeur peut baisser, et votre investissement avec. Vous devez bien avoir en tête avant de souscrire ce type de contrat qu’il existe un risque de perte en capital.
Mais qui dit risque de baisse dit aussi possibilité de gains importants. Les supports en unités de compte offrent des perspectives de gains bien plus élevés sur le long terme qu’un fonds en euros.

A lire aussi :