Personnes handicapées vieillissantes à domicile et leurs aidants, qui sont-ils ?

Pas de commentaire

Le handicap est source de difficultés dans la vie quotidienne, et ces problèmes s’accroissent encore avec l’âge ce qui ne facilite pas le travail des aidants. Une étude éclaire sur leurs conditions de vie.

Les personnes vieillissantes en situation de handicap

Les personnes handicapées vieillissantes interrogées pour cette étude, menée pour les caisses de retraite Agirc et Arrco, ont un peu moins de 59 ans en moyenne. 75% d’entre elles ne travaillent pas et la moitié de ceux qui travaillent le font à temps partiel. 75% ont un revenu inférieur au Smic.
Prendre ses médicaments, faire les courses, effectuer des démarches administratives, préparer ses repas sont parmi les activités pour lesquelles la présence d’un aidant est la plus requise.
 
La majorité reçoit une aide. 15% déclarent ne pas en recevoir et près de 30% souhaiteraient par ailleurs une aide matérielle ou pécuniaire (celle-ci est d’ailleurs apportée par 38% des aidants).
Pour 81%, ces personnes ont un handicap déclaré depuis l’âge adulte. De fait, les aidants qui s’occupent d’eux sont plus âgés, plus de 60 ans pour les deux tiers d’entre eux. Dans la majorité des cas, les aidants sont des proches de la personne aidée
Cependant  26% d’entre elles reçoivent une aide d’un professionnel, majoritairement financée par une institution publique.

Les aidants

Pour 72%, l’aidant est une femme. Les aidants sont retraités à 58%, mais 30% sont encore en activité. 57 % des proches aidants habitent avec la personne vieillissante en situation de handicap.
Quand celle-ci habite seule, elle reçoit la visite de l’aidant plusieurs fois par semaine.
L’aide à la personne vieillissante en situation de handicap a commencé il y a 20 ans en moyenne.

Une implication très importante

La moitié des aidants sont fatigués, en manque de sommeil et stressés suite à l’aide qu’ils apportent. 20% d’entre eux considèrent leur état de santé comme plutôt mauvais. Les instants de répit sont rares, 11 heures par jour consacrés à l’aide en moyenne, et le tiers des aidants aimerait être lui aussi aidé. C’est le cas pour 29% des aidants.