Qu’est-ce que l’assurance incapacité de travail ?

Pas de commentaire

Cette garantie fait partie d’un contrat de prévoyance ou assurance décès invalidité. C’est le moyen de préserver les revenus du ménage en cas de problème de santé temporaire.

En cas d'arrêt de travail prolongé

En cas d’immobilisation temporaire et totale, l’assurance maladie verse une indemnité à partir du 4ème jour (immédiatement, en cas de maladie professionnelle ou d’accident du travail). L’employeur (quand l’intéressé est salarié) contribue également durant les deux premiers mois. Mais ces dispositions peuvent être insuffisantes pour faire face aux échéances habituelles d’un ménage : loyer, remboursement de prêt, scolarité des enfants…

Une assurance spécifique

Elle est le plus souvent l’une des garanties offertes dans le cadre d’un contrat de prévoyance, à côté du décès et de l’invalidité.
 
La garantie incapacité totale temporaire de travail peut être comprise dans la prévoyance de l’entreprise, ou non. Cette garantie peut être souscrite à titre individuel : pour les non-salariés ou sans prévoyance entreprise, ou lorsque les montants garantis sont insuffisants, ou pour un besoin précis comme la couverture d’un prêt.
En souscrivant une assurance prévoyance individuelle, il est recommandé de s’assurer qu’elle comporte bien l’option « incapacité temporaire totale de travail ».

Comment ça marche ?

Si le risque se produit, l’assureur versera des indemnités journalières, en plus de celles de la Sécurité sociale et de la contribution de l’employeur, à l’issue d’un délai de franchise. Le montant en est décidé à la signature du contrat, ainsi que le délai de carence. Il faut être très attentif à ces points avant de souscrire : certains contrats prévoient une franchise de 90 jours, ce qui peut paraître très long quand un organisme bancaire réclame ses remboursements…
 
La prestation de l’assureur cesse quand le travail reprend. Attention, c’est le cas même si le travail ne reprend qu’à temps partiel. Elle sera maintenue, partiellement, si c’est une garantie incapacité de longue durée qui a été souscrite.
Dans tous les cas, la prestation ne peut excéder trois ans. Au-delà, c’est la prestation invalidité qui prend le relais. Contactez votre courtier pour plus de renseignements.