Assurance vie : rente viagère ou capital ?

07/07/2021
Thumbnail [16x6]

On connait les atouts de l’assurance vie en termes de succession et fiscalement, mais elle est aussi une excellente solution pour préparer sa retraite. Lorsqu’on a épargné pendant plusieurs années, la question se pose de récupérer les capitaux sous forme de capital ou de rente. Mais quels sont les avantages de l’une et l’autre solutions ? 

Les plus de la sortie en capital 

Elle offre une grande liberté de gestion : vous pouvez choisir de retirer tout le capital en une seule fois, de faire un retrait en cas de besoin ponctuel, ou préférer des retraits partiels programmés, qui vous garantissent des revenus réguliers. 

La fiscalité des sorties en capital est intéressante, particulièrement après 8 ans : le taux d’imposition est alors seulement de 7.5 %. 
Le choix d’effectuer des retraits partiels programmés permet de se constituer un revenu complémentaire modulable. Et pendant ce temps, le reste de votre épargne continue de fructifier ! 

Les plus de la sortie en rente viagère 

La rente vous assure un niveau de revenu sûr et régulier jusqu’à votre décès, quelles que soient les circonstances. C’est la sécurité. Elle est particulièrement intéressante en cas d’espérance de vie longue (et on a d’ailleurs tendance à sous-estimer sa propre espérance de vie). 

La fiscalité de la rente est un peu moins avantageuse que celle de la sortie en capital, car son montant est intégré au revenu imposable. Mais pour une partie seulement, en fonction de l’âge auquel vous choisissez de transformer les sommes de votre contrat en rente (au moment du premier versement). Ainsi à 60 ans, vous ne serez imposé que sur 40 % de la rente, et à partir de 70 ans sur 30 % ! 

Certaines rentes sont réversibles c’est-à-dire qu’après votre décès, le bénéficiaire que vous aurez choisi (votre conjoint par exemple), peut continuer à la toucher. C’est une sécurité supplémentaire.